Home»Cryptomonnaies

Cryptomonnaies

Investir dans le Bitcoin et l'Ethereum

Investissez facilement dans les cryptomonnaies sans cybersécurité et risques de stockage. Vous pouvez traitez les Bitcoins et l'Ethereum à travers les trackers, vous permettant de prendre tous les avantages des mouvements des prix sans les posséder physiquement.

Ces trackers sont des Exchange Traded Note (ETN) récemment émis et qui reflètent les mouvements des Bitcoins (BTC) ainsi que de l'Ethereum (ETH) contre US Dollar (USD). 

Cryptomonnaies

Cryptomonnaies: nouvel argent dans un monde virtuel

Les monnaies virtuelles ou les cryptomonnaies permettent de procéder à des paiements sécurisés sans numéraire, sans qu’une banque soit nécessaire et sans que des autorités de surveillance de l’État soient impliquées. Elles sont basées sur la technologie blockchain. Cette technologie organisée de manière décentralisée enregistre toutes les transactions et exclut presque toutes les fraudes. Les monnaies virtuelles les plus connues sont le Bitcoin et l’Ether – vous trouverez ici des informations détaillées à ce sujet.

AVANTAGES DE TRAITER LES CRYPTOMONNAIES AVEC CORNÈRTRADER

icon-green-check

Accès rapide à la plateforme et aux cryptomonnaies les plus volatiles et liquides

icon-green-check

Aucune obligation de posséder physiquement les cryptomonnaies mais vous pouvez profiter pleinement des mouvements de prix

icon-green-check

Conditions transparentes et compétitives

Organisé de manière décentralisée, le système de paiement électronique pair-à-pair repose sur la technologie blockchain et permet des transactions financières cryptées en monnaie Bitcoin. Cette monnaie est utilisable au sein du système, mais peut également être échangée contre des marchandises et des prestations de services ou contre de l’argent réel.

 

Le système financier Ethereum se fonde également sur la technologie blockchain qui a cependant été améliorée avec des «Smart Contracts». Ces contrats intelligents régulent, par exemple, les conditions relatives aux transactions effectuées en monnaie Ether et sont repris par les participants en plus de toutes les autres tâches.

Ethereum

Cryptomonnaies: nouvel argent dans un monde virtuel

 

nouvel argent dans un monde virtuel

C’est le 1er novembre 2008 que l’idée d’un système de paiement électronique pair-à-pair est présentée par  « Satoshi Nakamoto » (qui équivaut à « Monsieur Toulemonde »), donnant ainsi naissance au Bitcoin. Même s’il existe encore des légendes quant à la véritable identité de Nakamoto puisqu’il n’est plus apparu en personne depuis 2011, sa vision a été reprise, développée par d’autres et représente aujourd’hui la base de nombreuses monnaies virtuelles sous une forme entièrement remaniée.  L’objectif reste cependant de crypter et de vérifier des transactions financières privées, de manière à ce qu’elles soient effectuées en toute sécurité et protégées contre tout accès de tiers.

 

technologie blockchain

La blockchain, base décentralisée des cryptomonnaies

 

La technologie blockchain sous-jacente est aussi simple que brillante, car elle repose sur un système comptable collectif. Dans ce livre de comptes organisé de manière décentralisée, chaque transaction est minutieusement inscrite, tout comme chaque pièce de monnaie virtuelle. Le système assure en même temps une restriction du nombre de « coins », ou pièces, les rend infalsifiables et garantit ainsi que chaque unité ne puisse être dépensée qu’une seule fois. Les écritures comptables forment une « chain » représentant, en principe, l’historique complet des transactions et qui est mise à la disposition de tous les clients du réseau.

 

monnaies courantes

La cryptomonnaie, un contre-modèle au système monétaire

 

Les différences par rapport aux monnaies courantes que les banques centrales mettent en circulation, contrôlent et étendent également à leur gré, sont très importantes: en effet, les cryptomonnaies échappent délibérément à ce contrôle et à cette gestion centralisés. Elles sont basées sur des réseaux permettant aux membres d’échanger entre eux toutes les informations pertinentes et de créer une organisation décentralisée. La plupart des monnaies virtuelles limitent en outre leur nombre dès le début. Il ne doit, par exemple, jamais exister plus de 21 millions de Bitcoins en circulation. Ceci ne représente pas seulement un avantage énorme par rapport aux autres monnaies , mais est également l’une des raisons essentielles pour laquelle le Bitcoin a pu générer une capitalisation boursière si impressionnante.

Il existe aujourd’hui plus de 1'300 cryptomonnaies qui sont basées sur la technologie blockchain ou qui l’ont perfectionnée. Le potentiel énorme de la blockchain peut être exploité notamment pour les utilisations économiques et administratives les plus diverses, comme pour la mise en place de registres publics. Elle n’est pas utilisée seulement pour la mise en réseau intelligente des ménages, mais également pour le transfert et la garantie de droits de propriété. Les cryptomonnaies et la base de données associée pourraient ainsi sonner l’avènement d’une nouvelle époque dans le traitement de données.

 

cryptomonnaies comme biens d’investissement

Leur potentiel: les cryptomonnaies comme biens d’investissement

 

La nature des cryptomonnaies veut qu’elles ne soient pas appréciées partout. Le principal reproche est que les transactions sont réalisées en dehors de la zone d’influence de l’État. Toutefois, de plus en plus d’entreprises, d’organisations, mais également d’États s’ouvrent à ces modes de paiement alternatifs. La première place revient au Bitcoin qui mène encore et toujours, de loin, le classement des nombreuses cryptomonnaies qui ont vu le jour.

Pour les investissements, différentes voies sont possibles: la participation au système de paiement est relativement complexe si le système n’est pas utilisé pour des transactions. Les Exchange Traded Notes (ETN), qui sont émis comme certificats par une banque et négociés sur des bourses spéciales, représentent cependant une alternative judicieuse. Ils reproduisent la cryptomonnaie correspondante et participent ainsi à l’évolution de sa valeur – sans que la monnaie elle-même doive être acquise. Ils peuvent également être détenus et gérés dans des comptes-titres, ce qui facilite considérablement leur transfert.